Nouvel Hopital Estaing - Clermont Ferrand (63)

                    Le Nouvel Hopital Estaing (NHE) est un projet de 98 000 m² (565 lits) en R+3 avec un niveau de sous-sol. (Montant des travaux : 138,5 M€). Il est réalisé par un groupement GFC Construction - GTM                     Génie Civil et  Services - Dumez Rhône-Alpes - Dumez Lagorsse.
                    Le bureau Plantier est en charge des études d'execution de la partie plateaux techniques et d'une partie de la maternité (environ 45 000 m²).

                     Le Nouvel Hôpital d’Estaing est l’un des plus grands chantiers du genre en Europe. Il est exemplaire à bien des égards.

                     L’un des plus grands d’Europe, mais également l’un des plus ambitieux et des plus complexes.


                     Déjà, rien que pour la construction, il est nécessaire d’installer un serveur informatique car pas moins de 40 000 plans doivent être gérés !

                                                                                                       Dans sa phase actuelle le chantier compte pas moins de 500 personnes et le chiffre atteindra 1 000 au plus fort de la réalisation. Ce qui fait du site la 9ème plus grande entreprise en effectifs en                                                                                                                Auvergne ! Rien que pour le chantier, il faut créer un parking de 250 places et peut-être même en place un site de restauration.



En chiffres :
Surface 7 ha = 1 fois et demi la grande halle
+ parking 2,5 ha
565 lits
Coût : 213 M d’€

Financement
- 60 M l’Etat
- 60 M emprunt à la Banque Européenne
- 10 M emprunt à la Région
- 80 M autofinancement du CHU

Livraison : octobre 2009


L’ouverture du NHE va entraîner des changements importants : il y aura 1 500 employés lors de sa mise en service.

Les travaux de construction s’inscrivent dans une démarche « Haute Qualité Environnementale » : réutilisation de 95% des déchets et matériaux de démolition.

On l’appelle à tort le Pôle mère-enfant, il abritera en fait non seulement le Pôle mère-enfant de l’Hôtel Dieu, c’est-à-dire le service de pédiatrie et le service de gynécologie (300 lits sur 565), mais également le Pôle digestif, le Pôle médicochirurgical, bref, tous les grands pôles hébergés actuellement par le vétuste Hôtel Dieu. Les services ayant actuellement leur siège à l’Hôpital Montpied de St Jacques le conserveront.

La Faculté Dentaire va également déménager et sera adossée au NHE pour un budget supplémentaire de 15 M d’Euros.

Ce sera l’hôpital 0 papier : à la place du « tableau des températures au pied du lit », il y aura un ordinateur. Chaque médecin grâce à son Pocket PC et visualisera à l’instant T toutes les données de tous les patients de son service.

Le bâtiment s’élèvera sur 4, 5 étages maximum. Une des principales particularités viendra du fait que 3 types de flux seront aménagés. Un dédié aux malades et soignants, l’autre aux visiteurs, le troisième aux techniciens.